Les huiles de Cornelia

Perte d'odorat
Training Olfactif

Mes huiles essentielles sont spécifiquement choisies pour l’entrainement de l’odorat

Elles viennent d’un laboratoire spécialisé en aromathérapie en Allemagne. 

Leur utilisation est adaptée à la rééducation de l’odorat “training olfactif” en cas de perte d’odorat,  ou alors à l’exercice de l’odorat dans le cadre du simple plaisir de profiter de l’immense palette olfactive de notre monde.

Pour votre training olfactif, vous pouvez soit :

  • SOLUTION 1 : Commander le kit de votre choix et entreprendre une auto-rééducation, selon les conseils que je vous fournis dans le kit.
  • SOLUTION 2 : Commander un kit, puis à réception du kit me solliciter en téléconsultation via DOCTOLIB, afin d’obtenir :
      • Un diagnostic précis
      • Une explication du fonctionnement et du dysfonctionnement de l’odorat
      • Les conseils d’une professionnelle de santé, adaptés à votre cas précis

Si vous souhaitez une téléconsultation : RDV via DOCTOLIB

Le training olfactif avec les huiles de Cornelia

Mes huiles essentielles et leur intérêt dans la perte d'odorat

Le training olfactif, c'est quoi? Ca marche vraiment?

C’est l’entrainement de l’odorat. Comme le musicien, qui exerce son oreille à l’écoute d’un morceau, peut progresser, il est possible de développer nos facultés olfactives. Il s’agit de fabriquer de nouvelles connexions neuronales. Son efficacité a été démontrée dans la littérature scientifique, notamment grâce aux travaux du Pr Hummel du CHU de Dresde (Allemagne). 

 

Mes huiles sont-elles de bonne qualité?

Tout d’abord, je ne travaille qu’avec des produits élaborés en laboratoire d’aromathérapie. Pour chacune de mes huiles, je connais le lieu, les conditions de préparation, et la qualité olfactive. C’est donc en toute confiance que je vous les propose. Et je suis certaine que vous les apprécierez autant que moi. 


Comment procéder pour le training olfactif?

Il s’agit de s’entrainer à sentir, quotidiennement, dans de bonnes conditions, des huiles essentielles. Il faut d’abord préparer une dilution, afin d’entrainer le nez à la perception d’infimes effluves. Comme tout entrainement, c’est la répétition qui apportera la réussite. En jouant sur la dilution, on peut exercer la sensibilité. Il est également possible de travailler l’identification, en cachant le nom des préparations.

Comment mes huiles sont-elles choisies?

Je les ai choisies personnellement, en raison de leur richesse olfactive. C’est en effet un choix très personnel, de la même façon qu’un caviste vous proposera une bouteille de vin qu’il considère comme excellente. Elles sont élaborées dans mon pays d’origine (l’Allemagne), ce qui garantit leur qualité.

Quels sont les intérêts du training olfactif?

L’odorat est un sens très important. Il permet bien sûr d’amener le plaisir des parfums. Mais il prévient aussi des dangers (gaz, feu, aliments pourris…). C’est grâce à lui que l’on se rapproche des personnes qu’on aime. Il nous permet de vérifier que notre propre odeur corporelle n’est pas gênante pour les autres. Et enfin, il amène une grande partie du goût des aliments!

Mon kit de training olfactif est-il high tech?

Non. Il est low tech, c’est-à-dire technologiquement bas.

Il ne possède pas de batterie, et donc ne tombera jamais en panne. Il ne possède pas de composant électronique. Et il fonctionnera encore dans un siècle ! 

Si vous voulez du high tech, je propose des téléconsultations de training olfactif. Pour savoir comment me retrouver : corneliadietetique.com

Combien de temps faut-il pour récupérer l'odorat?

La durée de la récupération est variable d’une personne à l’autre. Cela dépend de plusieurs facteurs, comme l’âge, la cause, la sévérité. Parfois cela prend 1 ou 2 mois, mais cela peut aussi durer jusqu’à 1 ou 2 ans. 

Pourquoi utiliser des huiles essentielles?

Il me semble plus intéressant d’utiliser des huiles essentielles, pour trois raisons. D’une part, le processus de fabrication des huiles essentielles permet une concentration de fragrance à peu près inégalée. Mais surtout, elles sont pratiques à diluer, ce qui est utile à toutes les étapes du training. Et enfin, leur stabilité dans le temps permet de réaliser un training olfactif sur une longue durée. 

Comment faut-il faire pour le training ?

Il faut réaliser une dilution à 1:5 de chaque huile essentielle, et s’entrainer chaque jour au calme, le matin de préférence, à sentir. Avant le brossage des dents et le café, car il faut que les récepteurs olfactifs soient au repos.

La persévérance est indispensable pour faire des progrès, car la récupération est généralement assez lente. 



En vieillissant, j'ai perdu l'odorat. Serait-il possible de récupérer malgré mon âge?

En effet, avec l’âge, les perceptions s’amenuisent. Tout comme la vue, et l’ouïe, l’odorat diminue peu à peu de manière physiologique. Mais c’est aussi une question d’entrainement, et il est toujours possible de s’entrainer à tous les âges de la vie. Et dans le cas d’une personne âgée, il me paraît très important de s’entrainer à sentir. Pourquoi? A cause de la dénutrition. Si on perd l’odorat, on perd aussi une bonne partie du goût, et donc on perd une partie du plaisir de manger. On risque la dénutrition, que je connais bien dans mon métier de diététicienne. 

Je préfèrerais être pris en charge par un professionnel de santé

Et c’est en effet une bonne idée. Je suis professionnelle de santé : ancienne infirmière, je me suis reconvertie dans le métier de diététicienne. Je peux vous proposer une téléconsultation au cours de laquelle je vous accompagnerai dans le training olfactif. Il existe en effet de nombreuses méthodes annexes pour améliorer la récupération. Je vous invite à visiter mon site web professionnel de diététicienne : 

corneliadietetique.com

J'ai perdu l'odorat suite à un traumatisme crânien

En effet, un traumatisme crânien peut entrainer une anosmie. Il s’agit malheureusement d’une cause de perte d’odorat pour laquelle la récupération est très difficile. Mais rien n’est impossible, et comme le dit l’adage, qui ne tente rien n’a rien. Il peut être utile de passer une IRM pour évaluer le volume du bulbe olfactif et analyser le cortex olfactif à la recherche d’une cicatrice. Mais quoiqu’il en soit, il faut essayer, car le cerveau est doté d’une grande plasticité, c’est-à-dire une capacité à réorganiser ses circuits neuronaux pour rétablir le fonctionnement normal.